Vous avez sans doute tous déjà entendu parler des chakras.

Ils font partie intégrante du yoga, mais ce concept est aussi partagé par plusieurs autres civilisations (comme les Incas, les Mayas, la civilisation égyptienne, chinoise …).

Ils sont cruciaux dans le fonctionnement du corps, mais savez-vous précisément de quoi il s’agit et avez-vous conscience de leur impact ?

Savez-vous comment faire pour les aligner, les activer ?

Ce n’est pas réservé à des « spécialistes », chacun d’entre nous peut le faire, pour notre plus grand bénéfice.

Qu’est-ce qu’un chakra ?

Nous savons que nous ne sommes pas que matière, tout est énergie, la physique quantique l’a aujourd’hui démontré.

Les chakras sont mentionnés dans les plus anciens documents que l’on possède sur les religions de l’Inde, les Védas (dont la rédaction, après toute une période de transmission orale, a probablement été faite pendant plus d’un millénaire, entre le XVIII ème et le VIII ème siècle avant l’ère chrétienne).

Ils sont partie intégrante de tout un circuit énergétique, au sein duquel l’énergie vitale ou prana circule. Ces circuits ont pour fonction d’assurer la circulation de l’énergie et de la réguler.

Leur fonctionnement a donc une influence directe sur notre bonne santé, tant mentale que physique.

Dans ce circuit énergétique, se trouve le canal central, nommé sushumma, qui parcourt le corps de manière verticale, le long de la colonne vertébrale. C’est le long de ce canal que se situent les 7 chakras principaux.

Selon les textes traditionnels anciens, , il est dit que le corps humain comporte près de 88000 chakras. Nous avons même des chakras externes, en-dessous et au-dessus du corps physique.

Mais nous allons aujourd’hui nous intéresser aujourd’hui aux 7 chakras principaux dont la base se situent sur le corps physique.

Les chakras sont des centres énergétiques comparables à de petits tourbillons ; ils permettent à l’énergie vitale de circuler entre le corps et l’environnement extérieur et inversement.

Ils ressemblent à des tubes en forme d’entonnoir, et leur rayonnement peut être de plusieurs mètres de long.

Cela parait peut être abstraits à certains, mais il est assez facile d’apprendre à ressentir l’énergie dans ses mains de ses propres chakras et de ceux des autres.

Les étudiants professeurs de yoga qui ne connaissent pas l’énergétique sont à chaque fois surpris quand ils viennent me voir et qu’au bout de quelques heures, la plupart d’entre eux commencent à ressentir ces courants d’énergie des chakras !

J’adore transmettre l’énergétique : le Yoga est une science de l’énergie, et je dis toujours que méconnaître les circulations d’énergie pour un professeur de yoga, c’est comme un acuponcteur qui ne connaîtrait pas les méridiens !

Chacun de ces centres d’énergie puissants a une fréquence de vibration unique.

Les 7 chakras majeurs internes : 

Ils sont situés sur la colonne vertébrale ; les chakras 2 à 6 sortent horizontalement devant et derrière la colonne vertébrale ; les 1er et 7ème sont verticaux, en rayonnant respectivement vers le bas et vers le haut.

Chacun des chakras est associé à une glande endocrine, qui sécrète des hormones cruciales pour le bon fonctionnement de l’organisme.

Chaque chakra se rapporte également à un élément, à une couleur, et à une fonction  émotionnelle et physique spécifique.

Chacun des 7 chakras sont aussi reliés à un bhija mantra, un mantra racine, qui vous aide à le purifier puis l’énergiser .

Ils peuvent aussi s’ouvrir, s’activer, et tournent à gauche ou bien à droite, selon nos états. Il n’y a pas un sens à privilégier plutôt qu’un autre, notre organisme gère cela parfaitement sans que notre cerveau n’ait à analyser : tout comme des fonctions physiologiques telles que le battement du cœur, le fonctionnement du système hormonal, des organes digestifs…

Premier chakra, Muladhara :

Muladhara, 1er chakra, le chakra racine

« Muladhara » peut signifier « base », « fondation », « racine ».

C’est le chakra racine, il est situé au niveau du périnée, correspond aux glandes surrénales ; l’élément qui lui est associé est la terre et la couleur le rouge.

Lorsqu’il fonctionne correctement, on se sent en sécurité, calme, ancré. Cela nous donne l’énergie pour suivre un objectif, relever des défis.

Son symbole est une fleur de lotus à quatre pétales, souvent stylisée comme un cercle avec quatre pétales avec un triangle pointant vers le bas.

Le triangle pointant vers le bas est un symbole de l’esprit se connectant à la matière, de l’enracinement à la terre et de notre existence terrestre, incarnée.

Il est considéré comme le centre de notre force vitale et est le siège où la kundalini reste enroulée, jusqu’à ce qu’elle se réveille et transmette son énergie à travers tous les autres chakras.

Son bija mantra est le Lam;

Deuxième chakra, Svadhisthana :

Deuxième chakra, Svadhisthana, le chakra sacré

« Svadhisthana » signifie « le siège du soi ».

C’est le chakra sacré, il est situé trois doigts sous le nombril, correspond aux gonades ; l’élément qui lui est associé est l’eau, la couleur l’orange.

Il est la clé de votre énergie créatrice, et c’est le siège des énergies sexuelles.

Son symbole est un cercle avec six pétales et un croissant de lune.

Le cercle représente l’élément eau. Souvent, le croissant de lune est coloré en argent et représente la connexion entre l’énergie de la lune et celle de l’eau. Ces symboles soulignent l’étroite relation entre les phases de la lune et les fluctuations de l’eau et des émotions.

De plus, le symbolisme de la lune est lié au cycle menstruel féminin (qui comporte le même nombre de jours) et à la connexion du chakra sacré avec les organes sexuels et la reproduction.

Il est relié au mantra Vam.

Remarque concernant les 1er et 2è chakras :

D’autres traditions font correspondre 

  • le premier chakra avec les gonades ou ovaires, et les énergies sexuelles
  • le deuxième chakra avec les glandes surrénales, et l’ancrage.

C’est le cas par exemple dans le Tao ou en Médecine traditionnelle Chinoise, où on appelle les reins « la racine de la vie » ; ils sont la fondation de toutes les énergies yin et yang du corps.

Ils sont en lien avec le Dan Tian, le centre énergétique du bas-ventre, le lieu où l’esprit redescend et se concentre durant la pratique du Qi Gong.

Certains bioénergéticiens actuels, comme Yann Lipnick par exemple, ont adopté cette analyse.

Cela a toute sa logique également : physiologiquement, il est tout à fait cohérent de faire correspondre 

  • le premier chakra, les gonades et le sexe de la femme à l’énergie sexuelle 
  • et le deuxième chakra aux surrénales.

Pour en savoir plus, je vous conseille vivement de suivre la formation Hypno-méditation ®, pranayama et  bioénergie, ainsi que les formations de yoga thérapies, où je développe davantage.

Troisième chakra, Manipura :

Troisième chakra, Manipura, chakra plexus solaire

« Manipura » signifie « cité des joyaux ».

C’est le chakra du plexus solaire, il est situé au niveau de l’estomac, correspond au pancréas ; l’élément qui lui est associé est le feu et la couleur le jaune.

Son fonctionnement harmonieux permet d’éprouver de l’assurance, de la puissance et nous permet d’être ouverts aux changements.

Son symbole est un cercle avec dix pétales et un triangle pointant vers le bas.

Le triangle inversé représente l’élément feu et les pouvoirs transformateurs de son centre d’énergie : le feu transforme la matière en énergie, que l’on peut alors utiliser pour pour avancer.

Les dix pétales sont souvent représentés par la couleur bleue, comme le bleu d’une flamme. Chacun d’eux est considéré comme la représentation des dix pranas ou des dix afflictions mentales qui peuvent affecter le plexus solaire (jalousie, honte, peur, ignorance, trahison, bêtise, envie, honte, illusion, dégoût).

Son bija mantra est le Ram.


Quatrième chakra, Anahata :

Quatrième chakra, Anahata, le chakra du coeur

« Anahata » signifie « souffle non frappé ». Son nom se réfère au concept védique d’un son non humain, le son du royaume céleste.

C’est le chakra du coeur, il est situé au centre du sternum, correspond au thymus, l’élément qui lui est associé est l’air et la couleur le vert ou bien le rose.

Il nous permet d’aimer, d’éprouver de la compassion, de faire preuve d’amour inconditionnel.

Son symbole est un cercle avec douze pétales et un triangle pointant vers le bas entrelacé d’un triangle pointant vers le haut, ce qui forme une étoile à six branches ou un hexagramme.

Les triangles qui s’entrecoupent représentent l’élément air et sa qualité englobante. Ils symbolisent aussi l’union des principes ou des types d’énergie apparemment opposés, comme mâle et femelle, esprit et matière.

L’étoile qu’ils forment évoque l’association harmonieuse des forces et met en lumière la fonction du chakra du cœur en tant que centre d’intégration et de connexion.

Son bija mantra est le Yam.

Cinquième chakra, Vishuddha :

Cinquième chakra, Vishuddha, le chakra de la gorge

« Vishuddha » signifie « pur » ou « purification ».

C’est le chakra de la gorge, il se trouve au creux du cou, entre la fosse jugulaire et la pomme d’Adam ; il correspond à la thyroïde et aux parathyroïdes ; l’élément qui lui est associé est l’éther et la couleur le bleu.

Un fonctionnement optimal nous donne accès à notre expression créatrice, nous permet de communiquer harmonieusement, de nous exprimer, de dire.

Son symbole est un cercle avec seize pétales et un croissant de lune avec un cercle à l’intérieur.

Il est également symbolisé comme un cercle contenant un triangle pointant vers le bas dans lequel est inscrit un autre cercle.

Son bija mantra est le Ham.


Sixième chakra, Ajna :

ajna sixième chakra frontal, le 3e oeil

« Ajna » signifie « centre de commandes ».

C’est le chakra frontal, le troisième oeil ; il se trouve entre les sourcils, correspond à l’hypophyse (aussi appelée glande pituitaire) ; la couleur qui lui est associée est l’indigo, ou le violet.

Il permet de se concentrer, ouvre à la perception ultra sensorielle, à l’intuition, il est apparenté au sixième sens.

Son symbole est un triangle pointant vers le bas et une fleur de lotus.

Ces deux éléments sont  fréquemment associés à la sagesse.

Il est relié au mantra universel, le Om.


Septième chakra, Sahasrara

Le septième chakra, Sahasrara, chakra coronal

C’est le chakra coronal, il est situé au sommet du crâne, correspond à la glande pinéale, ; la couleur qui lui est associée est le plus souvent le blanc, parfois le violet foncé. 

Il marque la possibilité pour l’homme d’être en unité avec le Tout, avec le cosmos. Il détermine notre connectivité spirituelle.

Son symbole est un cercle de mille pétales.

La couleur dominante est le blanc, mais ses pétales sont multicolores, comme un arc-en-ciel. Le cercle est parfois comparé au symbole de la pleine lune.

Comment aligner et ouvrir ses chakras :

Chaque chakra agit en interconnectivité avec les autres, il s’agit donc non seulement d’ouvrir tel ou tel chakra, mais de les harmoniser entre eux.

En effet, nos chakras sont régis par notre inconscient, et ils s’ouvrent ou se ferment plus ou moins en fonction de nos émotions et/ou des endroits où nous nous trouvons. Si nous nous sentons stressés, ou insécurisés, il est normal et bon que nos chakras se referment : ils agissent comme une protection.

Au contraire, lorsque nous nous sentons vigoureux, dans un endroit qui nous expanse, en compagnie de personnes qui nous inspirent, alors nos chakras s’ouvrent et vibrent plus.

  1. Tout d’abord, il faut connaître les chakras, savoir les nommer et les situer.
  2. Il faut alors identifier quel ou quels chakras vous voulez ouvrir, équilibrer.
  3. Il faut ensuite les purifier.
  4. Vous pouvez alors activer l’énergie.

Pour activer cette énergie, différentes méthodes sont possibles, qui forment une synergie entre elles d’ailleurs.

  • Certains praticiens ou magnétiseurs peuvent équilibrer les chakras, réactiver l’un d’entre eux qui serait bloqué.
  • Un massage ayurvédique peut également rééquilibrer.

Mais vous pouvez aussi agir de manière personnelle et active :

  • Une pratique de yoga consciente peut activer tel ou tel chakra, par des exercices posturaux spécifiques.
  • Les différentes techniques de respiration, que l’on nomme pranayama, peuvent également activer les chakras.
  • La méditation est un outil extraordinairement efficace également. On peut même méditer en posant une intention spécifique.

Pour  aller plus loin, vous pouvez suivre la formation Hypno-méditation ®, pranayama et  bioénergie : c’est dans cette formation que nous allons le plus explorer toutes les façons de purifier et faire vibrer les chakras. Méditations spécifiques et techniques énergétiques sont au programme !

Mais je l’enseigne aussi lors des formations de professeurs de yoga initiale, et de yoga thérapie, car ce travail avec les chakras est aussi l’âme du yoga. Il est très précieux pour le bien être de tout un chacun de savoir équilibrer les chakras.

C’est une véritable douche d’énergie que nous recevons particulièrement lorsque nous méditons de façon à les purifier puis à leur redonner toute leur énergie. Aussitôt, le corps et le mental s’apaise, nous laissant ensuite avec une formidable énergie de vie, paisible et forte à la fois.

Pour conclure et récapituler sur les chakras

récapitulatif chakras