Assez du trop gras, trop lourd, trop sucré, mais vous voulez tout de même de la galette des rois ? J’ai ce qu’il vous faut !

Je vais vous proposer la galette traditionnelle (à venir), mais reprenons ici nos bonnes habitudes, avec une recette tout à fait gourmande, mais saine !

Cette galette n’a que des avantages ! 

  • Elle est excellente pour la santé : en cette période post fêtes, peut-être avez-vous déjà fait pas mal d’excès ! Peut-être même avez-vous déjà mangé une ou plusieurs fois de la galette traditionnelle, à la pâte feuilletée et à la frangipane.
    Alors si vous voulez continuer en mode festif, en gardant les mêmes saveurs délicieuses, mais en vous faisant du bien, voici la solution parfaite !
  • Elle est extrêmement rapide à réaliser, bien plus que la galette traditionnelle. Ce qui est le cas de la majorité des préparations crues d’ailleurs.
  • Je vous en propose même deux versions, une encore plus naturelle et rapide à réaliser.

Il vous faut simplement disposer d’un blender à grande vitesse (de 24 000 tours minutes minimum à 38 000 tours minutes) ; comme pour un grand nombre de préparations de cuisine vivante d’ailleurs. Et, pour une des deux versions, d’un congélateur.

Réalisation de la « pâte » de la galette :

On peut faire une pâte toute crue à base d’oléagineux, mais il y a déjà une bonne quantité d’amandes dans la garniture, c’est pourquoi j’ai choisi ici une « pâte », pour le dessous et le dessous, à base de fruits.
La frangipane est ainsi mieux mise en valeur ; sinon, la lourdeur inévitable de la pâte crue aux oléagineux rend l’ensemble beaucoup moins savoureux je trouve ; personnellement, je n’aime pas.

500 g de pommes
2 dattes
3-4 abricots secs

  • Passer le tout au blender, en enlevant simplement la queue et la fleur des pommes ; personnellement, je n’enlève jamais le coeur lorsque je mixe pour faire une pâte ou une compote.
    C’est tellement finement mixé que l’on ne sent rien, et on bénéficie ainsi de l’apport des pépins, riches en amygdaline, substance anti cancer ;vous pourriez lire aussi qu’ils contiennent du cyanure, mais rassurez-vous la quantité qui pourrait être dangereuse n’est juste pas atteignable du tout ! Peut-être en ingurgitant en une seule fois un semi-remorque de pommes avec pépins … et encore !
  • Disposer cette pâte dans deux moules en silicone identiques ou sur deux plats garni de papier cuisson ou d’une feuille de silicone.
  • Mettre à congeler.

Pâte d’amandes pour garnir cette galette :

75 g de poudre d’amandes
1/2 cc de fève tonka (le fruit du tek, au goût d’amandes, plus d’informations ici)
3 cs de sirop de dattes à la vanille (la recette est ici)

  • Mélanger le tout, tout simplement ; ajustez le sirop en fonction de votre goût.
  • Laisser un peu reposer au frigo, pour que cela soit bien ferme.

Remarques :

  • Surtout oubliez l’arôme amandes mères, les explications ici.
  • Si vous ne souhaitez pas faire de sirop de dattes maison, je vous conseille de le remplacer par un miel au goût assez neutre, comme le miel d’acacia par exemple.
    Normalement, je n’utilise pas de miel en préparation, car c’est un produit hautement concentré, très précieux, que je consomme seul ; mais pour une fois, vous pouvez faire exception.
  • Si vous cherchez un produit vegan, vous pouvez utiliser du sirop d’érable ou de coco, mais ils ne seront pas crus.
  • Mais surtout, oubliez le sirop d’agave, plus nocif qu’autre chose (vous pouvez lire cet article sur les sucres).
  • Et enfin : cette pâte d’amandes est délicieuse, et se garde un moment emballé en boudin dans un film au frigo : vous pourrez en garnir plein de fruits, selon votre gourmandise !

Montage, deux versions :

Première version :

  • Démouler un des deux cercles aux pommes et le disposer sur un plat.
  • Garnir de pâte d’amandes. N’oubliez pas la fève !
  • Recouvrir du deuxième cercle de pâte aux pommes.
  • Laisser dégeler une dizaine de minutes à température ambiante, pour que la « pâte » devienne un peu moelleuse.
  • Découper, servir.

Régalez-vous en toute bonne conscience !

Deuxième version :

galette des rois toute crue façon mille feuille

Elle est encore plus simple et rapide.

Vous faites la pâte d’amandes, mais pas la pâte aux pommes.

À la place, vous choisissez quelques belles pommes : 

  • Les écoeurer à l’aide d’un vide-pommes en les laissant entières.
  • Les passer à la mandoline, épaisseur moyenne.
  • Garnir chaque cercle de pomme de crème d’amandes, recouvrir d’un second cercle.

Vous pouvez même réaliser un mille-feuilles ; ce sera très joli, mais plus difficile à manger.  Vous pouvez même y insérer une fève. À vous de décider ce que vous préférez.

C’est un goûter, aussi nutritif que délicieux, que ma fille adore !